Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une décoratrice de vitrines, aux multiples intérêts, que vous découvrirez au fur et à mesure du déroulement du blog !

Portail des artisans de Suisse romande.


Bienvenue sur le site des artisans de Suisse Romande.

Ma page personnelle : Béatrice Rouge


Autres blogs : Le japon que j'aime


Cliquer sur le bleu pour *atterrir sur les différemts blogs.






Concepteurs web








Membres bienvenue sur mon blog

TRANSLATE

mardi 17 janvier 2012

Pour Norma... Spécial.

A Paris. J'essaies de retrouver le nom de la rue. Une grande artère ou il y a la * Tour Jean sans peur *..

C'est moi qui serais la plus belle pour allez danser hé hé hé !


L'escarpin de Cendrillon.

Un choix à couper le souffle ! Osez Mesdames, osez !

Yes !

8 commentaires:

  1. Mon choix va vers les derbies à droite au fond au fond sur la photo au dessus . je ne sais pas marcher avec des talons ...
    merci c'est très beau
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
  2. Avec de telles images notre amie Norma va pouvoir rêver rejouer Cendrillon...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce clin d'oeil qui me fait un grand plaisir, Béatrice.
    Superbes, ces chaussures, il va décidément falloir que j'aille faire un tour à Paris... afin, comme dit Oxy, de jouer les "Cendrillon"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu grimperais vraiment sur de pareilles choses ????

      Supprimer
  4. J'ai adoré les chaussures, les escarpins au cuir grainé ou satiné, les daims velours et autres folies ... Mes pieds m'ont trahi et c'est en gros godillots que je marche dans la ville ! Mais quel ... pied : plus aucune douleur ! Alors, j'admire chez les autres et dans les vitrines ...

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, sûr que Norma doit être toute éberluée !!! Sois sage Norma, encore que ... ce sont les soldes et pourquoi pas une virée parisienne !

    RépondreSupprimer
  6. Not-Louise. Gine.

    Quand j'étais * jeune *, je portais aussi des talons échasses. Maintenant je fais comme vous, des godillots, des baskets... qui n'existaient dans... mon enfance. Sauf, pour danser le tango argentin, des chaussures fines. Heureusement que je peux choisir la hauteur du talon, quand c'est la représentante qui les commande en argentine. Avec une semelle spéciale en velours, avec lesquelles il est préférable de ne pas marcher dans la rue.

    Oxygène.

    Ne sommes nous pas toutes des Cendrillons en souffrance ... pour le rêve.

    Norma.
    Contente de te faire plaisir. Je n'ai pas demandé le prix ! Certainement *la peau des fesses * !

    Michelaise.
    Peut-être que oui, les soldes feront descendre le prix d'une façon vertigineuse. Aussi bas que les talons sont hauts .
    J''imagine les yeux des danseurs attirés par ces chaussures plus qu'originales.

    RépondreSupprimer
  7. ma belle..rien que de regarder.. je tombe, je me tords les chevilles, je souffre martyr,sans parler du vertige ... bisou

    RépondreSupprimer