Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une décoratrice de vitrines, aux multiples intérêts, que vous découvrirez au fur et à mesure du déroulement du blog !

Portail des artisans de Suisse romande.


Bienvenue sur le site des artisans de Suisse Romande.

Ma page personnelle : Béatrice Rouge


Autres blogs : Le japon que j'aime


Cliquer sur le bleu pour *atterrir sur les différemts blogs.






Concepteurs web








Membres bienvenue sur mon blog

TRANSLATE

vendredi 14 août 2015

traditions vivantes en Appenzell


Les arts populaires ruraux, coutumes ancestrales et traditions sont présents en Appenzell comme au Toggenbourg.

J'ai emprunté ces deux photos sur ce site que je vous recommande.


Le dernier jour de l'année, on observe une particularité du pays d'Appenzell: des personnes déguisées et masquées se rendent d'une ferme à l'autre, en « Silvesterchläuse ». Ils sonnent des cloches, entonnent un jodle naturel et chassent les mauvais esprits. Cette coutume haute en couleur est pratiquée depuis de nombreux siècles.

Enfiler les costumes traditionnels de Silvesterchläuse pour fêter l’arrivée de la nouvelle année, reste une tradition aussi vivante aujourd’hui qu’elle ne l’était au début du siècle dernier.
En Appenzell on célèbre deux date de Nouvel An, le 13 janvier (date de l’ancienne Saint-Sylvestre selon le calendrier julien).

Au Pays d’Appenzell, en Suisse, on ne fête pas le Nouvel An une fois, mais bien deux—avec les « Silvesterchläusen »Les « Silvesterchläusen » dans le canton suisse d’Appenzell, sont une des traditions hivernales les plus vivantes de Suisse.

Seuls les hommes forts peuvent prétendre devenir des Chläuse, car c’est une activité exténuante : tout d’abord parce qu’il faut pouvoir supporter le poids du costume, qui représente près de quinze kilos, mais aussi parce que les festivités ne s’arrêtent pas là et continuent jusqu’aux petites heures du matin. Cette routine est répétée le 13 janvier, qui correspond à la date de l’ancien Nouvel An. Le calendrier Julien.

Pourquoi célébrer l’ancien Nouvel An et le nouveau Nouvel An La tradition qui veut que l’on célèbre deux fois la nouvelle année au Pays d’Appenzell vient des calendriers julien et grégorien. Les Chläusens ont vu le jour à l’époque où l’on utilisait encore le calendrier julien. La date de « l’ancien » Nouvel An, le 13 janvier, remonte à un conflit concernant le calendrier au XVIe siècle lorsque le Pape Grégoire II décida d’améliorer le calendrier julien en avançant de treize jours la date du Nouvel An. Les protestants de Ausserrboden, et d’autres, n’ont pas voulu reconnaître les idées du Pape et ils ont refusé d’abandonner leur ancien calendrier. Encore aujourd’hui, le Nouvel An est célébré, contre vents et marées, à l’ancienne date. Cela a donné lieu au milieu du XIXe siècle à la création officielle du « Calendrier d’Appenzell ».


En l'an 2000 j'avais monté une vitrine sur les calendriers du monde. C'est en faisant des recherches que j'étais tombée sur cette histoire que j'ignorais totalement.