Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une décoratrice de vitrines, aux multiples intérêts, que vous découvrirez au fur et à mesure du déroulement du blog !

Portail des artisans de Suisse romande.


Bienvenue sur le site des artisans de Suisse Romande.

Ma page personnelle : Béatrice Rouge


Autres blogs : Le japon que j'aime


Cliquer sur le bleu pour *atterrir sur les différemts blogs.






Concepteurs web








Membres bienvenue sur mon blog

TRANSLATE

mercredi 23 février 2011

Prague. Musée d'ethnographie.Exposition sur le Japon.

Habit d'homme.

Je vais vous raconter une histoire. 
A mon premier voyage au japon, j'assistais à un spectacle de Nô, dans les jardins aux biches de Nara. A l'occasion de la fête des grands parents. J'étais debout, derrière la corde. Tout à coup je réalise qu'un acteur est à côté de moi. J'avais une jupe culotte, deux pans repliés devant. Je me suis mise à lui montrer que nous avions la même *jupe *. Je dois dire que nous nous amusions fort bien, tout en gestes et en sourires. Cet acteur de Nô a très bien pris mon impertinence. On pardonne volontiers aux étrangers.



Pipes.
Kimonos

Kimono de soie peint à la main.
Clquez sur la photo. Allez au bas de la page. Déroulez encore un peu. Svp.
Peignes. Vaisselle. Instruments de musique.


Sandales.

Dans le Japon ancien,Les Waraji étaient les chaussures du peuple. Solidement arimées aux pieds , séchant vite, elle permettaient de marcher dans les rizières. Du fait de leur faible coût et de leur solidité, elles étaient également appréciées par les moines bouddhistes ainsi que par les samouaïs qui avaient à parcourir de longues distances à pied.  Le waraji offre une parfaite adhérence par temps de pluie sur la roche glissante. La paille se gonfle d'eau. Il existait aussi des modèles destinés aux chevaux.
Aujourd'hui, elles ne sont encore portées dans le nord du Japon.
Voir le commentaire de Marie Claude svp.

L'époque moderne a perdu les artisans qui les confectionnaient à l'ancienne, ces sandales avec lesquelles on pouvait parcourir 60 km. On a remplacé les sandales en paille par des sandales en toile qui abîment les pieds sur les chemins de montagnes. 




En route pour le musée d'ethnographie. En cette fin d'après midi du 19 décembre 2010, 
j'ai encore le temps d'aller visiter ce musée